Un nouveau portail d'informations pour les Bac+3

Le 1er février dernier, le gouvernement français a officialisé le lancement d'un portail d'informations à destination des étudiantes et étudiants avec la licence en poche. Ceux-ci buttent en effet à trouver une formation en Master en raison de la réforme de la sélection en entrée de M1 à la rentrée 2017-2018.

Centralisation des offres pour les Bac+3

C'est officiel, le site trouvermonmaster.gouv.fr est ouvert depuis le début du mois de février. Ce nouvel outil internet voulu par le gouvernement français est comme une sorte d'immense annuaire des formations en Master (M1 et M2). Ce site, qui est donc à destination des étudiantes et étudiants actuellement en licence, recenserait aujourd'hui un peu moins de 4900 formations, pour être exact 4861, à en croire les chiffres officiels fournis par Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche.

Toutefois, quand on consulte actuellement le site trouvermonmaster.gouv.fr, on ne peut constater que les informations fournies sont un peu succinctes. Du côté du Ministère, on se veut des plus rassurants et on précise par ailleurs que l'ensemble des informations mises à disposition - que ce soit concernant le nombre de places que les modalités pour candidater ou les calendriers - seront régulièrement actualisées.

Toujours est-il qu'aujourd'hui, le site trouvermonmaster.gouv.fr permet d'ores et déjà de fournir une foule de pistes et d'informations pour les étudiants désireux de trouver une formation en Master correspondant à leur cursus universitaire.

La fin des grincements de dents

Le site Trouvermonmaster.gouv.fr permettra-t-il d'éteindre la grogne grandissante dans le monde universitaire, tant chez les étudiants que chez les enseignants et chercheurs ? C'est tout du moins que l'on espère Thierry Mandon, secrétaire d'État chargé de l'Enseignement supérieur et de la Recherche depuis juin 2015.

En effet, jusqu'ici, nombreux sont ceux qui avaient fait montre de leur inquiétude quant au fait que l'on propose aux Bac+3 d'aller poursuivre leur cursus universitaire dans une autre ville, voire dans une autre région. Dans certains cas extrêmes, les masters suggérés après l'obtention de la licence étaient même sans réel rapport avec le diplôme fraîchement obtenu. De telles situations auraient indubitablement abouties à l'arrêt des études par ces jeunes femmes et jeunes hommes.

Avec Trouvermonmaster.gouv.fr, le gouvernement veut envoyer un signal fort au monde universitaire en faisant plus que de dire qu'il a pris bonne note du problème, mais en apportant une solution rapide. Pour certains, l'approche des prochaines élections présidentielles serait pour beaucoup dans cette grande réactivité de la machine gouvernementale.

bac plus 3
partager sur facebook

Commentaires de l'article


0 1 2 3 4

Publier un commentaire

Recopiez le code :

Articles similaires :

Sources :

Auteur : Maxime